1er Congrès d’oncologie thoracique L’immunothérapie à l’honneur !// N° 95

 

 

L’association Chifae pour la prévention et la recherche sur le cancer en partenariat avec le Service d’Oncologie Médicale du CHU Hassan II de Fès a organisé, les 25 et 26 octobre derniers à Ifrane, le 1er Congrès International d’oncologie thoracique sous le thème : « Actualités et perspectives d’avenir dans le traitement du cancer du poumon non à petites cellules ».

Cette 1re édition qui a accueilli près de 200 professionnels de la santé (oncologues, radiothérapeutes, chirurgiens, pneumologues…) a mis en exergue l’immunothérapie. Cette dernière a en effet bouleversé le traitement du cancer du poumon, permettant à certains patients atteints de cancers avancés d’atteindre une espérance de vie inconcevable il y a quelques années seulement. L’immunothérapie a été intégrée dans de nombreux protocoles thérapeutiques présentés dans le guide de L’Association Marocaine de Formation et de Recherche en Oncologie Médicale (AMFROM). Elle est présente au Maroc à travers plusieurs produits, mais reste néanmoins en attente de remboursement par l’Assurance Maladie Obligatoire (AMO). La thérapie ciblée, elle aussi, a permis de révolutionner la survie et le pronostic des patients éligibles. Les marocains ont accès à une partie de ce traitement.

Selon le Pr Nawfel Mellas, Chef de service d’oncologie médicale au CHU Hassan II de Fès et Président de l’Association Chifae, « 6000 nouveaux cas de cancer de poumon sont détectés au Maroc chaque année. Se prêter à un diagnostic précoce permet d’intervenir à des stades préliminaires de l’apparition du cancer et donc de le traiter plus efficacement. Pour des cas plus avancés, l’immunothérapie et la thérapie ciblée ont bouleversé les pronostics et ont rallongé l’espérance de vie de façon très importante ».

 

Communiqué de Presse CHU Fès & Association Chifae, octobre 2019.

Chargement...