A propos d’une amyotrophie distale non douloureuse du membre supérieur // N° 89

 

 

Les atteintes neurologiques motrices monoméliques, des membres supérieurs relèvent de causes très variées, l’orientation étiologique dépend, en plus du terrain et du contexte de survenue, des signes neurologiques associés (troubles sensitif subjectifs et objectif, amyotrophie, réflexes ostéotendineux,…), permettant d’orienter vers l’origine topographique tronculaire, plexique, radiculaire ou par atteinte de la corne antérieure ; et de guider les investigations paracliniques.

 

Auteurs : NA. Camara, H. Khattab, S. Bellakhdar,  Z. Attar, B. El MoutawakiL, H. El Otmani, MA. Rafai

Service de Neurologie – Explorations Neurophysiologiques Cliniques

CHU Ibn Rochd – Casablanca

Chargement...