Adaptation à la vie extra-utérine // N° 85

 

 

L’adaptation à la vie extra-utérine, bien qu’elle apparaisse empiriquement comme simple et évidente, n’en est pas moins complexe et encore mal connue en partie. Cette transition de la vie intra-utérine à la vie extra-utérine commence avec les premières respirations du nouveau-né et l’arrêt de la circulation placentaire, qui déclenchent un ensemble d’adaptations physiologiques, notamment hémodynamiques et respiratoires. Cet article l’aborde en trois parties successives : l’adaptation respiratoire, circulatoire, thermique et glycémique ; et l’épreuve de la naissance. La connaissance des différents rouages de l’adaptation à la vie extra-utérine est indispensable pour la compréhension des enchaînements physiopathologiques chez le nouveau-né et pour l’élaboration d’interventions thérapeutiques raisonnées.

 

Auteurs : A. Habzi, A. Elmouden, M. Lehlimi, M. Chemsi, S. Benomar
Service de médecine et de réanimation néonatale
Hôpital d’Enfants A. Harouchi, CHU Ibn Rochd – Casablanca

 

Chargement...