Amylose rénale et fièvre méditerranéenne familiale au Maroc //N°105

 

 

 

La fièvre méditerranéenne familiale (FMF) est une maladie auto-inflammatoire fréquente chez les sujets originaires du pourtour méditerranéen. L’atteinte rénale la plus fréquente est l’amylose rénale. Le but de notre travail est de décrire le profil clinico-biologique des patients présentant une FMF ainsi que d’évaluer la prévalence de l’amylose chez ces patients.

Nous avons réalisé une étude rétrospective sur une période allant de 2012 à 2017 incluant les malades, de tous âges, chez qui le diagnostic de maladie périodique a été suspecté devant des signes cliniques évocateurs et une preuve histologique d’amylose. 47 patients ont été retenus. L’âge moyen était de 20 ± 13 ans avec des extrêmes de 3 à 60 ans. Nous avons noté une légère prédominance masculine avec un sex-ratio H/F de 1,14. Pratiquement la moitié de nos patients étaient originaires de la ville de Fès. L’atteinte rénale était présente chez 20,5 % des cas, et la mutation génétique chez 38,2 % des cas.

L’amylose constitue l’atteinte rénale la plus grave de la fièvre méditerranéenne familiale qui met en jeu le pronostic rénal et vital d’où l’intérêt du dépistage précoce.

 

 

 

 

 

 

Auteurs : Z. Benjelloun1, S. Ammor1, Z. Benlachhab1, H. Sayel2, L. Bougnouch2, K. Ouldim2, G. El Bardai1,3, BA. Chouhani1,3, N. Kabbali1,3, T. Houssaini Sqalli1,3

1Service de néphrologie dialyse et transplantation rénale, CHU Hassan II – Fès

2Laboratoire de génétique, CHU Hassan II – Fès

3Équipe R.E.I.N., Laboratoire de recherche, Faculté de médecine et de pharmacie – Fès

Chargement...