Angor stable à risque Préférer l’intervention coronarienne percutanée ! // N° 123

 

 

Des chercheurs américains ont tenté de savoir si, pour réduire la mortalité des patients avec un angor stable associé à un risque intermédiaire ou élevé en imagerie de perfusion myocardique par tomodensitométrie d’émission monophotonique (SPECT MPI), ceux-ci devaient être traités de façon invasive (par procédure interventionnelle coronaire percutanée [PCI] quand elle est possible) ou par le seul traitement médical.

L’étude observationnelle, rétrospective a inclus 1946 patients dont 1697 étaient éligibles et suivis 16 mois. Dans le groupe de patients dit combiné (risque intermédiaire et élevé), la mortalité cardiovasculaire (CV) a été significativement plus élevée sous le seul traitement médical comparé à un traitement initial invasif (5,9 % vs 2,7 % ; p = 0,038) sans différence significative entre les 2 stratégies thérapeutiques quant à la mortalité de toutes causes (15,7 % vs 13 % ; p = 0,318). Dans le groupe de patients dont les images de SPECT MPI traduisaient un risque intermédiaire, il n’a pas été noté de différence significative entre le traitement médical et le traitement invasif quant à la mortalité de toutes causes (13, 8 vs 11,7 % ; p = 0,583) et à la mortalité CV (5,4 % vs 2,5 % ; p = 0,16). Dans le groupe de patients à haut risque, la mortalité CV a été significativement plus élevée sous le seul traitement médical comparé au traitement invasif (11,7 % vs 2,5 %; p = 0,002) sans différence significative, entre les 2 stratégies thérapeutiques, quant à la mortalité de toutes causes (24,5 % vs 15,3 % ; p = 0,052).

En conclusion, cette étude confirme que les patients ayant subi une SPECT MPI à risque intermédiaire ou élevé, lorsqu’ils sont considérés ensemble ou seulement avec des caractéristiques à haut risque, tirent un bénéfice en termes de mortalité cardiovasculaire avec une stratégie invasive initiale. Quant aux patients ayant subi une SPECT MPI à risque intermédiaire, ils avaient des résultats similaires avec un traitement médical seul ou une évaluation invasive initiale.

 

Cardiologie Pratique du 26 avril 2022.

Chargement...