Les avortements spontanés à répétition
Définition, facteurs de risques et étiologies // N° 70

 

 

Les avortements spontanés à répétition (ASR) sont définis par la survenue d’au moins trois pertes embryo-fœtales avant 20 semaines d’aménorrhée. Ils concernent plus de 2 % des couples désirant un enfant. Les étiologies sont multiples, cependant chez 50 % des cas, la cause reste indéterminée. Un bilan étiologique est indispensable pour comprendre le mécanisme physiopathologique, puis décider une prise en charge thérapeutique convenable, afin d’éviter une récidive. Les anomalies utérines, les causes infectieuses, les anomalies génétiques, les perturbations hormonales ou métaboliques, les anomalies immunologiques et les thrombophilies sont les principaux facteurs responsables d’avortements spontanés à répétition.

 

Auteurs : I. Zoubairi, M. Bhihi, M. Boumahdi, N. Zraidi, S. Khabouze, A. Kharbach

Service de gynécologie-obstétrique et d’endocrinologie  Maternité Souissi – CHU Rabat

 

Chargement...