Cancer du côlon
Attention à certains dentifrices ! // N°79

 

Le triclosan, un antimicrobien trouvé dans des dentifrices, bains de bouche et autres produits, soulève une nouvelle inquiétude. Dans des modèles murins, il majore l’inflammation du côlon et la tumorigénèse associée. Prudence donc, surtout pour les personnes atteintes de MICI ou de cancer du côlon, ou prédisposées à ces maladies.

Des scientifiques de l’Université de Massachusetts Amherst aux Etats-Unis ont découvert que l’ingrédient antimicrobien triclosan pourrait avoir des effets néfastes sur la santé de l’intestin. Ils ont réalisé plusieurs séries d’expériences sur des souris pour établir un lien entre les effets du triclosan et l’inflammation du côlon et le cancer du côlon.

Les résultats montrent que le triclosan a favorisé l’inflammation du côlon sur la totalité des souris testées. Il a accéléré le développement de la rectocolite hémorragique et a également participé au développement du cancer du côlon en modifiant la composition du microbiote intestinal.

L’étude a ensuite montré que, lorsque le triclosan est administré à des souris sans germes, celles qui n’ont pas de microbiome intestinal, les effets nocifs du triclosan disparaissent. Ce mécanisme laisse supposer que l’ingrédient antimicrobien, en affectant le microbiome intestinal, peut entraîner des effets inflammatoires néfastes.

Selon les auteurs, « il est urgent d’évaluer davantage l’impact de l’exposition au triclosan sur la santé intestinale en vue de la mise en place potentielle de politiques réglementaires supplémentaires ». En effet, le triclosan se trouverait parmi les ingrédients antimicrobiens les plus utilisés aux Etats-Unis. On le retrouverait dans plus de 2000 produits de consommation.

 

Medisite.fr du 31 mai 2018.

Chargement...