fbpx

Syndrome coronarien aigu avec ou sans décalage ST : Comparaison des mortalités à court et long terme // N° 117

Les syndromes coronariens aigus (SCA) avec décalage du segment ST (ST+) ont un plus mauvais pronostic vital à court terme que les SCA non ST+. Cependant, à plus longue échéance, cet écart disparait. C’est ce qui ressort d’une étude menée à partir du registre Monica (Multinational monitoring of trends and determinants in cardiovascular disease), qui a porté sur 1822 personnes provenant de 3 zones de France (départements du Bas-Rhin, Haute-Garonne, et Communauté urbaine de Lille).

Lire la suite

Consommation de thé et PR : Quel lien ? // N° 117

Une équipe de chercheurs suédois a évalué l’association entre la consommation plus ou moins importante de thé et le risque de développer une polyarthrite rhumatoïde (PR).
Les données de consommation en thé de 2237 patients ayant reçu le diagnostic de PR entre 2005 et 2018 et de 4661 témoins appariés sur l’âge, le sexe et la zone de résidence ont été ainsi inclus dans l’étude. La consommation de thé a été classée en différentes catégories : pas de consommation ; consommation irrégulière (<1 tasse/jour) ; consommation régulière (1-2 tasses/jour)

Lire la suite

Les troubles hypertensifs gestationnels et risque d’HTA chronique ! // N° 117

On sait que les troubles hypertensifs en période gestationnelle (HTA préexistante, HTA gravidique, pré-éclampsie ou éclampsie) constituent un facteur de risque de développer une HTA chronique au cours de la vie. Mais le risque auquel les femmes sont exposées dans les toutes premières années suivant la naissance de leur enfant est mal établi. Une étude a été menée en France à partir des données du Système National des Données de Santé (SNDS) afin d’établir le risque des femmes primipares selon la survenue, la durée et la sévérité de l’hypertension en période gestationnelle.

Lire la suite

Pembrolizumab autorisé par la HAS dans le cancer du sein triple négatif // N° 117

Après avoir autorisé le 6 septembre dernier l’accès précoce à la thérapie par anticorps conjugué sacituzumab govitecan (Trodelvy®, Gilead) dans le cancer du sein triple négatif métastatique, la Haute Autorité de Santé (HAS) vient d’autoriser l’accès précoce post-AMM à l’immunothérapie pembrolizumab (Keytruda®, Merck), pour un autre sous-groupe de patientes atteintes de ces cancers du sein particulièrement agressifs.

Lire la suite
Chargement...