Le traitement anticoagulant de l’embolie pulmonaire fibrinocruorique // N°65

La prise en charge de l’embolie pulmonaire repose sur l’évaluation du risque de mortalité précoce (intra-hospitalière ou à 1 mois). Cette stratification du risque qui présente d’importantes implications thérapeutiques, repose en premier lieu sur la présence ou non de signes cliniques de choc ou d’instabilité hémodynamique….

Lire la suite
Page 1 sur 212
Chargement...