Edito N° 119 // Février 2022

Les uvéites sont définies par l’inflammation de l’iris, des corps ciliaires, du vitré, de la rétine et de la choroïde. Leur incidence est de l’ordre de 17 à 52 pour 100000. Ils sont responsables d’une cécité chez 5 à 10 % des cas, principalement par œdème maculaire, hypertonie oculaire et vascularite rétinienne.

Lire la suite

Edito N° 118 // Janvier 2022

Le Waqf, ou donation religieuse, trouve ses origines dans les traditions prophétiques. Il tire ses fondements de nombreux versets coraniques et hadiths exhortant les musulmans au don et à la bienfaisance. Dans certains pays arabes et plus spécifiquement dans les pays du Maghreb et l’Occident islamique en général, le Waqf est connu sous le terme « HABOUSS ».
La Faculté de Médecine, de Pharmacie et de Médecine dentaire de Fès a accueilli les 24 et 25 novembre 2021, le 9e congrès de Fès sur l’histoire de la Médecine. Cette 9e édition était consacrée à la contribution du Waqf pour promouvoir la couverture sanitaire selon l’expérience marocaine en comparaissant avec celles d’autres pays musulmans.

Lire la suite

Edito N° 117 // Décembre 2021

« La médecine légale, ce pont lancé entre le droit et la médecine, participe à la sûreté de nos concitoyens et à l’indemnisation des victimes, tant pénales que civiles. Par son apport scientifique et indépendant, elle contribue de manière essentielle au progrès judiciaire et aux garanties qui le caractérisent. Médecine des morts mais combien davantage médecine des vivants, la Médecine Légale n’a cessé, ces dernières décennies, de s’ouvrir à de nouvelles disciplines, tout en constituant un ferment d’évolution pour la recherche scientifique ». On ne trouvera certainement pas une meilleure illustration du rôle crucial de cette jeune discipline qu’est la médecine légale dans la bonne administration de la justice que dans la citation ci-dessus du Procureur Général Français Marc Robert.

Lire la suite

Edito N° 116 // Novembre 2021

Le reflux gastro-œsophagien (RGO) est une pathologie fonctionnelle bénigne, très fréquente dans la population générale. La prévalence du RGO varie selon les tranches d’âge, le sexe ainsi que l’état physiologique des patients. Le diagnostic positif est essentiellement clinique, il repose sur la présence de pyrosis et/ou de régurgitations souvent acides. Les manifestations extradigestives du RGO sont moins fréquentes mais peuvent être le seul signe de la maladie, elles sont cependant soit inaugurales ou secondaires à un RGO apparent, soit occultes.

Lire la suite

Edito N° 115 // Octobre 2021

L’incidence des cardiopathies au cours de la grossesse est stable. La morbimortalité semble en diminution tout en restant préoccupante, ainsi que l’indique les deux derniers rapports triennaux anglais sur la mortalité maternelle. La prise en charge des cardiopathies au cours de la grossesse pose deux problèmes distincts.
Le premier correspond à l’évaluation et le suivi de cardiopathies préexistantes à la grossesse, qui peuvent être décompensées par les modifications physiologiques induites par cette dernière et le péripartum, car, face aux demandes métaboliques augmentées de la mère et du fœtus, la grossesse s’accompagne de nombreux changements hémodynamiques. Le débit cardiaque augmente, la fréquence cardiaque augmente également et progressivement pour devenir maximale

Lire la suite

Edito N° 114 // Septembre 2021

Caractérisée par une hétérogénéité sur le plan épidémiologique, la sarcoïdose, ou la maladie de Besnier-Boeck-Schaumann, est une granulomatose multi-systémique fréquente, d’étiologie inconnue. Sa présentation clinique, son évolution et par là le diagnostic de certitude sont difficiles à établir.Son diagnostic repose sur un faisceau d’arguments cliniques, radiologiques, biologiques, fonctionnels et histologiques avec la mise en évidence du granulome épithélio-gigantocellulaire sans nécrose caséeuse à l’examen anatomopathologique, qui est fortement évocatrice mais non pathognomonique

Lire la suite

Edito N° 113 // Juillet 2021

La grossesse n’est pas une maladie mais les importantes modifications qu’elle entraîne peuvent être la cause de quelques maladies, comme les vomissements gravidiques, symptômes physiologiques du premier trimestre, un motif fréquent de consultation ainsi que d’hospitalisation dans les formes incoercibles (hyperemesis gravidarum).

Lire la suite

Edito N° 112 // Juin 2021

La fibromyalgie (FM) est un syndrome associant des douleurs musculo-squelettiques profondes et diffuses, et d’autres manifestations subjectives telles qu’une raideur musculaire, des dysesthésies, une diminution du seuil de sensibilité́ à la douleur, de la fatigue, des troubles du sommeil et de l’humeur, des problèmes cognitifs ainsi que de l’asthénie……

Lire la suite

Edito N° 111 // Mai 2021

Les troubles anxieux, comprenant le trouble panique, le trouble d’anxiété généralisée, le trouble d’anxiété sociale, les phobies spécifiques et le trouble d’anxiété de séparation, sont les troubles mentaux les plus répandus ; ils sont associés à un coût considérable de soins de santé et une charge de morbidité élevée. Selon de grandes enquêtes de prévalence, jusqu’à 33,7 % de la population générale est touchée par un trouble anxieux sur toute la vie…..

Lire la suite

Edito N° 110 // Avril 2021

Les hémorragies du 3e trimestre surviennent chez environ 2 à 5 % des grossesses. La fréquence des étiologies varie selon les études. Mais dans 5 à 20 % des cas, aucune cause n’est retrouvée.
Les étiologies peuvent être des plus sévères, mettant en jeu le pronostic vital de la mère et de l’enfant [placenta prævia, hématome rétro-placentaire (HRP), rupture utérine, hémorragies de Benckiser], aux plus banales [lésions cervicales, hématome décidual, menace d’accouchement prématurée, début de travail, rupture des membranes]. La physiopathologie de l’hématome rétro-placentaire est maintenant bien connue mais la physiopathologie de la pré-éclampsie n’est pas complètement élucidée.

Lire la suite
Page 1 sur 212
Chargement...