Diabète et Ramadan ; À la lumière des nouvelles recommandations DAR 2021 //N°110

Ramadan constitue le 4e pilier de l’islam. En effet, le jeûne permet de lutter contre les pathologies métaboliques et d’améliorer l’état physique et intellectuel chez les sujets sains. Toutefois, il expose à un risque métabolique majoré chez les patients diabétiques, qui consiste en un déséquilibre du diabète et/ou des hypoglycémies.

Lire la suite

CRP et microalbuminurie, nouveaux marqueurs du risque cardiovasculaire du sujet diabétique

Le diabète est un problème majeur de santé publique par ses taux de prévalence épidémiques et ses complications lourdes et invalidantes responsables de près de 5 millions de décès par an. Les complications cardiovasculaires représentent la principale cause de décès chez les patients diabétiques ….

Lire la suite
Page 1 sur 212
Chargement...