Les lésions urétérales de la chirurgie gynécologique // N°65

Les lésions iatrogènes secondaires aux interventions gynécologiques sont de loin la cause la plus importante des lésions de l’uretère. Étant donné que de telles lésions ne sont pas fréquentes et apparaissent souvent plusieurs jours, voire plusieurs semaines après l’intervention …..

Lire la suite
Page 3 sur 41234
Chargement...