JESFC 2022 L’intérêt d’une évaluation initiale dans la syncope ! // N° 119

En raison d’étiologies très variables, la prise en charge de la syncope reste complexe. Conformément aux dernières recommandations européennes précisées lors des Journées Européennes de la Société Française de Cardiologie (JESFC, Paris, du 12 au 15 janvier 2022), une évaluation initiale de qualité est fondamentale avant d’envisager une hospitalisation.

Lire la suite

SFR 2021 Peut-on espacer les injections des anti-TNF dans la spondylarthrite axiale ? // N° 119

Selon l’étude française SPACING, qui a été présentée au cours du congrès de la Société Française de Rhumatologie (SFR) 2021 (Paris, 12-14 décembre 2021), il est possible, sous couvert d’un monitoring étroit, de réduire la fréquence des injections d’anti-TNF chez des patients ayant une spondylarthrite axiale de faible activité ((BASDAI <4) sous traitement depuis au moins 6 mois. Une valeur BASDAI >1,4 à l’inclusion semble être le principal facteur de risque de rechute en cas de décroissance du traitement.

Lire la suite

Migraine Nouvelles recommandations de prise en charge // N° 118

Récemment présentées lors des Journées de neurologie de langue française (JNLF), les recommandations 2021 de la Société Française d’Études des Migraines et Céphalées (SFEMC) proposent d’utiliser plus tôt les triptans et prennent en compte l’arrivée des anti-CGRP pour le traitement de fond. Les dernières recommandations de ladite Société datant de 2012.

Lire la suite

Myocardites post-vaccination Fréquentes à l’IRM mais plutôt légères à la clinique // N° 118

Selon une étude publiée dans Circulation, les adolescents et les adultes de moins de 21 ans qui développent une myocardite après injection d’un vaccin contre la Covid-19 à ARNm présentent fréquemment des résultats anormaux à l’IRM cardiaque (IRMc), mais la plupart ont une évolution clinique légère avec une résolution rapide des symptômes, s’ils sont identifiés et traités tôt et de manière appropriée.

Lire la suite

Syndrome coronarien aigu avec ou sans décalage ST Comparaison des mortalités à court et long terme // N° 117

Les syndromes coronariens aigus (SCA) avec décalage du segment ST (ST+) ont un plus mauvais pronostic vital à court terme que les SCA non ST+. Cependant, à plus longue échéance, cet écart disparait. C’est ce qui ressort d’une étude menée à partir du registre Monica (Multinational monitoring of trends and determinants in cardiovascular disease), qui a porté sur 1822 personnes provenant de 3 zones de France (départements du Bas-Rhin, Haute-Garonne, et Communauté urbaine de Lille).

Lire la suite

Consommation de thé et PR Quel lien ? // N° 117

Une équipe de chercheurs suédois a évalué l’association entre la consommation plus ou moins importante de thé et le risque de développer une polyarthrite rhumatoïde (PR).
Les données de consommation en thé de 2237 patients ayant reçu le diagnostic de PR entre 2005 et 2018 et de 4661 témoins appariés sur l’âge, le sexe et la zone de résidence ont été ainsi inclus dans l’étude. La consommation de thé a été classée en différentes catégories : pas de consommation ; consommation irrégulière (<1 tasse/jour) ; consommation régulière (1-2 tasses/jour)

Lire la suite

Les troubles hypertensifs gestationnels Et risque d’HTA chronique ! // N° 117

On sait que les troubles hypertensifs en période gestationnelle (HTA préexistante, HTA gravidique, pré-éclampsie ou éclampsie) constituent un facteur de risque de développer une HTA chronique au cours de la vie. Mais le risque auquel les femmes sont exposées dans les toutes premières années suivant la naissance de leur enfant est mal établi. Une étude a été menée en France à partir des données du Système National des Données de Santé (SNDS) afin d’établir le risque des femmes primipares selon la survenue, la durée et la sévérité de l’hypertension en période gestationnelle.

Lire la suite
Page 1 sur 612345Dernière page »
Chargement...