Anti-inflammatoires non stéroïdiens Rappel des recommandations chez les femmes enceintes // N°64

Selon les données préliminaires d’une étude, les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) continuent à être utilisés au-delà du 6e mois de grossesse chez un grand nombre de femmes enceintes, exposant alors le fœtus et/ou le nouveau-né à des risques graves d’atteintes rénales et cardio-pulmonaires potentiellement

Lire la suite
Page 1 sur 212
Chargement...