Compression médullaire. Aspects cliniques et thérapeutiques // N°78

La compression médullaire (CM) est une complication fréquente et grave qui relève de nombreuses étiologies et dont le retentissement fonctionnel est majeur. Le but de notre travail était d’établir le profil épidémiologique, clinique et paraclinique des patients hospitalisés dans un service de rhumatologie pour compression médullaire et de décrire les modalités thérapeutiques.

Nous rapportons les résultats d’une étude rétrospective descriptive portant sur 28 cas de CM traités dans le service de Rhumatologie du CHU Farhat Hached Sousse en Tunisie sur une période de 18 ans (1998-2016).

Notre série a comporté 15 hommes et 13 femmes avec un âge moyen de 58 ans. Le tableau clinique était d’installation progressive dans tous les cas et était dominé par les rachialgies chez 92,8 %, suivis par les troubles moteurs chez 65 % des cas, les troubles sensitifs chez 60 % des cas et les troubles sphinctériens chez 30 % des cas. L’IRM réalisée dans tous les cas et le scanner dans 46 % des cas ont permis d’objectiver que la CM était de type extradural chez tous les cas. Les étiologies étaient dominées par les causes dégénératives chez 14 cas (myélopathies cervicarthrosique dans 6 cas, hernie discale et arthrose interapophysaire postérieure dans 2 cas chacun, canal lombaire rétréci, anthélisthésis cervical, maladie de forestier et fluorose osseuse dans 1 cas chacun), suivie des causes septiques (spondylodiscite infectieuse dans 7 cas), métastases vertébrales dans 5 cas et myélome multiple dans 2 cas. Un traitement médical était prescrit pour tous les patients, une corticothérapie chez 42,8 % et une antibiothérapie chez 25 % des cas. Un traitement chirurgical était pratiqué chez 35,7 % des cas dont l’indication était l’aggravation du déficit neurologique malgré le traitement médical. A long terme, l’évolution était favorable chez 53 % des cas, 11 patients étaient perdus de vue.

Le diagnostic et le traitement rapides sont les clés de la bonne  évolution d’une CM afin d’éviter les séquelles neurologiques irréversibles.

 

 

Auteurs : Z. Alaya, D. Amri, E. Bouajina
Service de Rhumatologie
Hôpital Farhat Hached – Sousse (Tunisie)

Chargement...