Covid-19 Le bénéfice de la dexaméthasone sur la mortalité confirmé chez les patients sévères //N°105

 

 

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a décidé de recommander de façon systématique les corticostéroïdes pour le traitement des patients atteints de Covid-19 sévère et critique. En revanche cette classe médicamenteuse n’est pas préconisée dans le traitement des patients non sévères « car le traitement n’apportait aucun bénéfice et pourrait même s’avérer nocif » précise l’OMS. Le traitement a l’avantage d’être largement disponible dans le monde entier et peu couteux. L’OMS invite les pays à faire des stocks.

Cette recommandation est la conséquence des résultats de l’essai Recovery, déjà publié en juin dernier, ainsi que d’une méta-analyse de 7 études randomisées auxquelles a participé l’OMS, qui vient d’être publiée dans la revue JAMA.

Cette méta-analyse prospective a inclus au total 1703 patients en phase sévère de l’infection (âge médian 60 ans, 29 % de femmes), entre le 26 février et le 9 juin 2020. La mortalité à J28 est apparue réduite chez les patients recevant des corticoïdes, comparée au placebo ou aux soins standards : 222 décès parmi les 678 patients sous corticostéroïdes et 425 décès parmi les 1025 patients ayant des soins habituels ou un placebo, soit un OR de 0,66 (IC à 95%, 0,53-0,82 ; p <0,001). Seule la dexaméthasone a montré une différence statistiquement significative. Plus précisément, les OR étaient de 0,64 pour la dexaméthasone (IC à 95%, 0,50-0,82 ; p <0,001), 0,69 pour l’hydrocortisone (IC à 95%, 0,43 à 1,12 ; p = 0,13), et de 0,91 pour la méthylprednisolone (IC à 95%, 0,29 à 2,87 ; p = 0,87).

 

JAMA 2020;324:1330-41.

Chargement...