Covid-19 et maladies neurologiques.  Recommandations à l’épreuve de la pratique // N°101

 

 

Dans ce contexte pandémique de Covid-19, les personnes  atteintes de maladies neurologiques chroniques sont à risque  d’aggravation ou de déstabilisation de leurs maladies par la  survenue d’une infection Covid-19 ou en cas de moindre  surveillance. Le risque de rupture de la prise en charge de ces  patients fragiles est réel. Plusieurs problématiques se posent  aussi par rapport à la gestion des traitements de ces maladies  et des interactions médicamenteuses qui en découlent. Notre  objectif est de faire une mise au point sur la gestion pratique 

des maladies neurologiques ainsi que des effets secondaires  des médicaments utilisés pour traiter cette maladie. Pour les  patients suivis pour une SEP, la discussion du traitement de  poussées et de fond est faite au cas par cas. Les traitements  antiépileptiques peuvent être responsables d’interactions  médicamenteuses en cas de coadministation de traitements  utilisés pour le Covid-19 au Maroc. Par ailleurs, certaines  manifestations neurologiques ont été associées à la maladie  Covid-19 (crise convulsive, accident vasculaire cérébral et  polyradiculonévrite aiguë) ou à l’administration des  médicaments antiviraux.  

Eviter autant que possible l’exposition au risque d’infection  Covid-19, reste donc aujourd’hui la meilleure conduite à tenir  pour la population générale et aussi pour les patients suivis  pour des pathologies neurologiques, en respectant strictement  les consignes nationales de gestes barrières et de distanciation  sociale. On devra essayer autant que possible de  déprogrammer les consultations non urgentes et de privilégier  la téléconsultation. 

 

 

 

Auteurs : M. Berrada1, H. Khattab1, S. Bellakhdar1, H. El Otmani1, B. El Moutawakil1, MA. Rafai1,2

1Service de Neurologie – Explorations Neurophysiologiques  Cliniques, CHU Ibn Rochd – Casablanca

2Laboratoire de Recherche sur les Maladies du Système  nerveux, Neurosensorielles et Handicap, Université Hassan II,  Faculté de Médecine et de Pharmacie – Casablanca

Chargement...