Dépistage Covid-19 Les laboratoires privés habilités // N°101

 

 

Dès le début de la pandémie du Covid-19, les laboratoires d’analyses médicales privés avaient proposé leur service pour participer au dépistage. Jusqu’à présent, seuls l’Institut Pasteur, l’Institut d’hygiène de Rabat et l’hôpital militaire étaient habilités à effectuer ces tests.

Le ministre de la Santé vient d’étendre cette habilitation aux laboratoires d’analyses biologiques privés. Ces derniers pourront dorénavant procéder au dépistage Covid à partir des échantillons qui leur seront envoyés par les établissements de soins publics. Cette participation sera optionnelle et non rémunérée.

Les prélèvements effectués dans les établissements de soins publics seront transmis aux laboratoires privés, assortis des kits d’analyse et réactifs mis à disposition par le ministère de la Santé. Ces analyses seront effectuées selon la technique dite qRT-PCR.

Pour participer au dépistage, le laboratoire doit formuler une demande. Il faut ensuite remplir les conditions qui seront vérifiées par une inspection des services du ministère de la Santé. Il s’agit d’une infrastructure convenable, de locaux correctement agencés, calibration du matériel utilisé, protection du personnel, des patients, du nombre de techniciens… Les laboratoires devront être en capacité de réaliser 320 tests PCR par jour dans un délai moyen de rendu des résultats de 24 heures. Autant de paramètres détaillés dans le cahier des charges du ministère de la Santé. En cas d’infraction, et outre le retrait de l’autorisation, des sanctions disciplinaires et pénales sont envisagées.

La supervision et le contrôle des laboratoires privés reviendront à l’Institut national d’hygiène, responsable de la coordination nationale des activités de diagnostic du Covid-19.

La participation des laboratoires privés se limite exclusivement à l’analyse des prélèvements émanant des hôpitaux et centres de santé publics. Ils ne pourront pas effectuer des tests de dépistage pour la recherche du Covid-19. Ainsi, les personnes qui veulent s’assurer si elles ont été ou pas en contact avec  le coronavirus ne pourront aller se faire tester dans les laboratoires d’analyses privés.

 

L’Economiste du 8 juin 2020.

Chargement...