Edito N° 100 // Mai 2020

L’arthropathie à dépôts de cristaux de pyrophospahte de Ca dihydraté (DCPD), anciennement appelée chondocalcinose (CCA), est une arthropathie microcristalline caractérisée par le dépôt de cristaux de pyrophosphate de calcium au niveau du cartilage et un degré moindre au niveau du tissu péri-articulaire. Elle touche essentiellement les sujets âgés (CCA idiopathique) chez plus de 90 % des cas. Mais quand elle survient avant 50 ans, il faut chercher une origine familiale ou une pathologie associée (l’hémochromatose, l’hyperparathyroïdie, l’hypomagnésémie ou l’hypophosphatasie).

Le tableau clinique de l’arthropathie à DCPD est très polymorphe, il peut être asymptomatique ou revêtir plusieurs formes cliniques.  Mais trois formes sont souvent décrites : forme inflammatoire aiguë récurrente (pseudo-goutte) ; forme inflammatoire chronique (qui peut mimer une polyarthrite rhumatoïde) ; et forme arthrosique avec dépôts de chondrocalcinose.

Les dépôts des cristaux peuvent se localiser dans toutes les articulations et le rachis, mais préférentiellement aux genoux, mains, et épaules. Son diagnostic repose sur la radiographie standard qui montre un liseré calcique dans l’épaisseur du cartilage, mais aussi sur l’échographie articulaire qui permet de visualiser les dépôts de cristaux (fines bandes ou taches hyperéchogènes). Le scanner est le meilleur outil pour visualiser les cristaux sur le ligament transverse de l’atlas.

Le traitement est souvent difficile. Théoriquement, il doit cibler une réduction de la charge des cristaux, la suppression de l’inflammation et/ou des processus de destruction dus aux cristaux. Or actuellement, il n’existe pas de traitements efficaces et par conséquent, l’arsenal thérapeutique est pour le moment essentiellement symptomatique :

  • les anti-inflammatoires non stéroïdiens et les glucocorticoïdes intra-articulaires ou systémiques ;
  • la colchicine peut être utile pour la prévention des poussées ;
  • et le méthotrexate à des doses anti-inflammatoires.

 

  1. Janani, K. Nassar

Service de Rhumatologie

CHU Ibn Rochd – Casablanca

Chargement...