Edito N° 125 // Septembre 2022

Les maladies cardiovasculaires (MCV) représentent la première cause de décès dans le monde, elles constituent un fardeau important pour les patients, les médecins et les systèmes de santé.

La majorité de ces décès peut être évité par l’adoption de mesures aussi simples que l’arrêt du tabac, l’amélioration de l’alimentation et l’augmentation de l’activité physique, d’où le rôle crucial de la prévention cardiovasculaire visant l’éradication ou la minimisation de l’impact des MCV et des handicaps qui leur sont liés.

Au Maroc, la prévention des maladies cardiovasculaires suit les lignes directrices de la Société Européenne de Cardiologie (ESC). Les précédentes guidelines, publiées en 2016, ont été actualisées en 2021 pour aider les professionnels de santé à adopter les meilleures stratégies de prise en charge.

Les points forts de ces nouvelles guidelines sont :

  • une attention particulière apportée à l’exposition environnementale notamment à la pollution de l’air ;
  • une stratégie de prévention combinée avec une action au niveau individuel et populationnel ;
  • une implication du patient dans la prise de décision partagée ;
  • et l’introduction d’une nouvelle approche d’intensification progressive du traitement pour atteindre les cibles thérapeutiques.

 

Dr Dounia JAMA, Pr Meryem HABOUB, Pr Rachida HABBAL

Service de Cardiologie

CHU Ibn Rochd – Casablanca

Chargement...