Edito N° 73 // Décembre 2017

Les accidents vasculaires cérébraux (AVC), qui représentent la troisième cause de mortalité après les maladies cardiovasculaires et les cancers, sont considérés par l’Organisation Mondiale de la Santé comme un véritable problème de santé mondiale. On estime qu’une personne sur 6 est touchée par un AVC au cours de sa vie. C’est aussi la cause la plus répandue de handicap à l’âge adulte.

Si ¾ des AVC concernent des personnes âgées de plus de 65 ans, de récentes études observent une forte hausse chez les jeunes.

La prise en charge d’un patient hémiplégique a connu un grand essor avec la création des unités neuro-vasculaires ; la codification des protocoles a fait baisser le taux de mortalité et surtout a permis une meilleure récupération des lésions après l’accident.

En phase séquellaire, la prise en charge est moins codifiée, et particulièrement mal connue de la majorité des praticiens.

Dans ce dossier de la Revue de Médecine Pratique, des questions assez fréquemment rencontrées dans les services de neuro-rééducation et de médecine physique et réadaptation, seront traitées et feront l’objet d’une revue de littérature systématisée, pouvant nous orienter vers une prise en charge fonctionnelle d’un hémiplégique aussi bien en phase aiguë que chronique.

 

Pr Ahmed Amine EL OUMRI

Service de Médecine physique et de réadaptation

CHU Mohammed VI

Faculté de Médecine et de Pharmacie d’Oujda

Chargement...