Evaluation de la sévérité des infections respiratoires aiguës basses 
Quels scores utiliser ? //N°72

Les infections respiratoires basses constituent un véritable problème de santé publique compte tenu de leur extrême fréquence, constituant le premier motif de consultation en médecine générale, et de leur potentielle gravité en termes de mortalité et de retentissement socio-économique. Pour évaluer leur degré de sévérité, des scores ont été établis pour évaluer le risque de mortalité d’une part et la nécessité d’admission en réanimation d’autre part. L’admission en réanimation doit donc être décidée sur l’analyse des signes cliniques, biologiques et radiologiques, mais dans tous les cas, le jugement clinique et l’expérience du médecin restent importants. Par ailleurs, un patient non admis d’emblée en réanimation doit bénéficier, alors que le traitement antibiotique a débuté, d’une surveillance établie à partir des critères de l’ATS (American Thoracic Society) qui ont l’avantage d’être simples et d’alerter le clinicien.

 

 

Auteurs : N. Zaghba, W. Gaddar, H. Benjelloun, N. Yassine
Service des Maladies Respiratoires, CHU Ibn Rochd – Casablanca

 

 

Chargement...