Explorations paracliniques du syndrome de Gougerot-Sjögren

 

 

 

Le syndrome de Gougerot-Sjögren (SGS) est une maladie auto-immune systémique, caractérisée par une infiltration lymphocytaire des glandes exocrines ainsi que la production d’autoanticorps contre des antigènes nucléaires solubles. Les mécanismes physiopathologiques sont encore incompris. Le SGS peut être primitif (pSGS) ou secondaire à d’autres maladies auto-immunes. Le diagnostic repose sur des éléments cliniques, biologiques, histologiques et radiologiques, après exclusion d’autres causes, témoignant l’intérêt des explorations paracliniques dès la suspicion de la maladie. Le bilan initial peut s’effectuer en cabinet, notamment par la recherche d’anticorps associés (anticorps antinucléaires, anti-SSA/-SSB, facteur rhumatoïde) et d’un syndrome inflammatoire.

Le but de cet article est de mettre le point sur les examens paracliniques réalisables au cours du syndrome de Gougerot-Sjögren.

 

 

 

 

Auteurs : HI. Abdoul-Rahamane, K. Nassar, S. Janani

Service de Rhumatologie, CHU Ibn Rochd – Casablanca

Chargement...