Formes atypiques et diagnostics différentiels des pseudo-polyarthrites rhizoméliques //N°105

 

 

La pseudo-polyarthrite rhizomélique (PPR) doit être évoquée devant un syndrome clinique fait de douleurs inflammatoires de la ceinture scapulaire et/ou pelvienne avec altération de l’état général chez un sujet de plus de 50 ans surtout de sexe féminin. Le caractère de ces signes fait discuter d’autres formes atypiques, et élimine certaines affections par leurs propres signes. Le but de l’article est de mettre le point sur les différentes formes atypiques et les diagnostics différentiels de la PPR.

 

 

 

Auteurs : V. Boussougou, K. Nassar, S. Janani

Service de rhumatologie, CHU Ibn Rochd – Casablanca

Chargement...