Grossesse et traitement de suppléance rénale // N°79

 

 

La question de la grossesse est une préoccupation importante pour les jeunes femmes en traitement de suppléance. Malgré la baisse de fertilité chez cette population, la grossesse peut avoir lieu en hémodialyse, en dialyse péritonéale ou en transplantation rénale. Les complications maternelles ainsi que fœtales ne sont pas rares, nécessitant un suivi multidisciplinaire, une intensification de la dialyse et une approche différente des thérapeutiques utilisées.

La transplantation reste le meilleur moyen de suppléance, la grossesse peut être envisagée après la première année de la transplantation. Elle doit être programmée pour permettre la modification des prescriptions médicamenteuses mais elle n’est pas dénudée de risques.

 

Auteurs : BA. Chouhani1, N. Echouyeckh1, N. Kabbali1,2, T. Sqalli Houssaini1,2

1Service de néphrologie, CHU Hassan II – Fès

2Equipe R.E.I.N, Laboratoire de bases moléculaires en pathologie humaine et outils thérapeutiques, Faculté de Médecine et de Pharmacie, Université Sidi Mohamed Ben Abdellah – Fès

Chargement...