Les infections sexuellement transmissibles d’origine parasitaire // N°76

Les infections sexuellement transmissibles (IST) d’origine parasitaire sont dues à Trichomonas vaginalis, Sarcoptes scabiei, et Phtirius pubis. Elles sont considérées comme des IST mineures, vu qu’il n’existe pas de complications gynécologiques ou urologiques et qu’elles ne sont pas toujours des MST (maladies sexuellement transmissibles).

Ces IST peuvent se manifester à l’intérieur ou à l’extérieur du corps ; les ectoparasitoses (gale et phtiriase pubienne) sont souvent mal vécues sur le plan psychologique, car considérées à tort comme dues à un manque d’hygiène.

 

 

Auteurs : T. Doblali1, M. Sbiti2, L. Louzi3, M. Zouhdi4

1 : T. Doblali1, M. Sbiti2, M. Zouhdi3, L. Louzi4

1 : Laboratoire de Microbiologie, Faculté de Médecine et Pharmacie de Rabat
2 : Service de Bactériologie-sérologie, Hôpital Militaire Moulay Ismail – Meknès
3 : Service de Microbiologie-sérologie, CHU Ibn Sina – Rabat
4 : Pôle des laboratoires et de la pharmacie, Hôpital Militaire Moulay Ismail – Meknès

Chargement...