Insuffisance rénale aiguë et grossesse // N°79

 

 

 

L’insuffisance rénale aiguë (IRA) de la grossesse regroupe toute  cause de dégradation aiguë de la fonction rénale entre le début et la fin de la grossesse. En pratique clinique, les IRA spécifiques de la grossesse ont une distribution bimodale : les IRA du 1er trimestre qui regroupent les IRA associées aux avortements septiques et aux vomissements gravidiques ; et les IRA du 3e trimestre qui sont dominées par les complications rénales liées à la pré-éclampsie sévère et plus exceptionnellement à la stéatose aiguë gravidique. Les autres causes d’IRA demeurent anecdotiques. Ainsi, la prévention des avortements clandestins doit être une priorité et le dépistage précoce des femmes présentant une pré-éclampsie sévère permettra une prise en charge rapide et adaptée aux signes de souffrance fœtale et maternelle. Le pronostic maternel et fœtal est lié à la précocité du diagnostic et à la rapidité du traitement.

 

 

 

Auteurs : BA. Chouhani1, N. Echouyeckh1, N. Kabbali1,2, T. Sqalli Houssaini1,2

1Service de néphrologie, CHU Hassan II – Fès

2Equipe R.E.I.N, Laboratoire de bases moléculaires en pathologie humaine et outils thérapeutiques, Faculté de Médecine et de Pharmacie, Université Sidi Mohamed Ben Abdellah – Fès

 

Chargement...