Intelligence artificielle Le Maroc précurseur en Afrique // N° 66

 

 

Sophia Genetics, leader mondial de la médecine basée sur les données, a dévoilé le 24 mars dernier depuis la Réunion Annuelle du Collège Américain de Génétique et de Génomique Médicale (ACMG) à Phoenix, la liste des hôpitaux et centres africains qui utilisent dès à présent « SOPHiA », l’intelligence artificielle développée par l’entreprise, dans leurs examens médicaux, afin d’améliorer le diagnostic et les soins des patients sur le continent. A noter que sur les 7 institutions médicales qui utilisent déjà SOPHiA en Afrique, 5 sont marocaines. Il s’agit du Centre d’Oncologie Al Azhar à Rabat, du Centre de Biologie de Riad à Rabat, du Laboratoire d’Analyses Médicales Les Oudayas à Rabat, de PharmaProcess à Casablanca et d’ImmCell à Rabat.

Ces structures ont adopté SOPHiA pour être rapidement en mesure d’analyser des données génomiques, identifier les mutations à l’origine de maladies dans le profil génomique de leurs patients et décider par là des soins les plus appropriés. En tant que nouveaux utilisateurs de SOPHiA, ils rejoignent un vaste réseau de 260 hôpitaux dans 46 pays, qui partagent des observations cliniques alimentant une base de connaissances biomédicales afin d’accélérer les diagnostics et les soins.

 

Infomédiaire du 24 mars 2017.

Chargement...