Journée Mondiale du diabète
Et au Maroc ? // N° 85

 

 

A l’instar de la communauté internationale, le Maroc a célébré le 14 novembre 2018, la Journée Mondiale du Diabète dont le thème choisi par l’OMS et la Fédération Internationale du Diabète (IDF) est : « La famille et le diabète » avec comme message principal : « le diabète concerne chaque famille ».

Cette journée a été l’occasion de rappeler l’ampleur de cette problématique de santé publique, afin que tous les acteurs potentiels puissent mettre en œuvre des actions stratégiques de prévention et de gestion de cette maladie.

Conscient de l’importance de la prévention et du contrôle du diabète, le Ministère de la Santé l’a toujours inscrit comme priorité dans ses plans sectoriels de santé afin de réduire la charge de morbidité et de mortalité dues à cette maladie, et donc, réduire le fardeau économique qui pèse sur la personne atteinte, sur sa famille ainsi que sur le système de santé.

Il  est à noter que le Ministère de la Santé prend en charge au niveau des établissements de soins de santé primaires plus de 823 000 diabétiques dont 60 % sont des ramedistes et plus de 350 000 sont insulinotraités. Le Ministère de la Santé mobilise une enveloppe budgétaire annuelle d’environ de 156 700 000 dirhams pour l’achat de l’insuline et les antidiabétiques oraux et 15 millions de dirhams pour l’acquisition du matériel médico-technique et des réactifs pour assurer le dépistage du diabète et le suivi métabolique des diabétiques.

Au Maroc, plus de 2 millions de personnes âgées de 18 ans et plus sont diabétiques dont 50 % méconnaissent leur maladie et le nombre d’enfants diabétiques est estimé à plus de 15 000. De plus, selon le rapport annuel global établi par l’ANAM au titre de l’année 2016, 48 % des dépenses totales sont générées par les affections de longue durée (ALD) et le diabète représente 11 % de ces dépenses.

 

Communiqué de Presse Ministère de la Santé du 14 novembre 2018.

Chargement...