Les enfants de patients cancéreux : Trop souvent exclus du parcours de la maladie ! // N° 116

L’annonce d’un cancer modifie brusquement et durablement la vie quotidienne de la personne concernée ainsi que celle de sa famille. De nouvelles données présentées au congrès 2021 de l’ESMO suggèrent que les parents ont besoin d’être aidés pour combler un besoin important et non satisfait en termes de communication et de soutien que nécessitent leurs enfants.

L’impact du cancer parental sur le développement de l’enfant varie non seulement en fonction de l’âge de l’enfant et de l’évolution de la maladie, mais également de la façon dont l’enfant a été inclus ou non dans le parcours de la maladie du parent.

Il est vrai qu’annoncer une mauvaise nouvelle à un enfant et faire face à la détresse que cela peut provoquer est l’une des tâches les plus redoutables auxquelles les parents doivent faire face à un moment où ils doivent gérer leurs propres émotions face à la maladie. Pourtant selon les spécialistes, « les données actuelles permettent d’avancer qu’un certain degré d’information des enfants sur la maladie de leurs parents et sur le risque de décès est utile et les protège contre des traumatismes ».

Les 3 principaux conseils que prônent les experts sont :

  • Informer les enfants avant même le début des traitements, pour éviter qu’ils soient surpris par les éventuels effets secondaires ou une hospitalisation à laquelle ils ne s’attendaient pas.
  • Aborder le sujet à un moment où un temps suffisant pour la discussion est disponible. Ne pas éluder les questions. À l’inverse, s’ils ne réagissent pas à l’annonce de la maladie, leur dire qu’il est toujours possible d’en (re)parler lorsqu’ils le souhaitent.
  • L’information à leur donner doit se faire avec des mots simples, en vérifiant qu’ils les comprennent et ce qu’ils savent notamment au sujet du cancer. Les informer, aussi, du décours de la maladie depuis le début ainsi que des traitements envisagés en les nommant et en expliquant leur mode d’action. Éviter de promettre une guérison, mais parler de rémission et du fait que l’hôpital et les médecins feront leur maximum pour soigner le parent malade.

 

Medscape du 20 septembre 2021.

Chargement...