L’immunodiagnostic dans les candidoses invasives // N°68

 

 

La rapidité du diagnostic de candidose invasive (CI) est cruciale pour permettre l’introduction précoce des antifongiques. Cette dernière est souvent retardée car l’hémoculture, test diagnostique de référence, n’est positive que chez 50 % des cas avec un délai de plusieurs jours. Des méthodes complémentaires consistent en la détection sérique de polysaccharides de la paroi des Candida : les β-glucanes (BDG) et les mannanes (Man).

 

Auteurs : N. Bougrine, A. Khermach, S. Figuigui, M. Er-Rami
Service de parasitologie, Hôpital d’Instruction Militaire Moulay Ismail – Meknès

Chargement...