L’immunothérapie par inhibiteurs des checkpoint
Nouvelle ère thérapeutique des cancers // N°70

La compréhension des relations complexes entre l’environnement tumoral et le système immunitaire est nécessaire pour le développement de nouvelles immunothérapies efficaces. Les résultats de cette nouvelle phase du développement des biothérapies anticancéreuses permettront de mieux apprécier leur véritable place dans l’arsenal thérapeutique du cancer.

Plusieurs études ont confirmé le rôle primordial du système immunitaire de l’hôte dans le contrôle de la cellule tumorale. Les bases physiopathologiques de l’immunité tumorale ainsi que les nouvelles connaissances sur les voies de signalisations et des nouveaux anticorps ciblant des molécules inhibitrices de l’activation lymphocytaire check point immunitaire, telles que PD-1, PD-L1 et CTLA4, ont permis le développement de nouvelles thérapeutiques très prometteuses.

Auteurs : L. Atreche, M. Azegrar, L. Amaadour, Z. Benbrahim, FZ. Mrabet, S. Arifi, N. Mellas

Service d’oncologie médicale

CHU Hassan II – Fès

Chargement...