Lombalgies
Les bons réflexes progressent en France ! //N°82

 

 

Que ce soit parmi les médecins ou le grand public, les idées semblent évoluer dans le bon sens en France concernant le traitement de la lombalgie commune et en particulier la place de l’activité physique. La campagne de sensibilisation lancée par l’Assurance maladie en novembre 2017 semble avoir porté ses fruits comme le révèle l’institut de sondage BVA qui montre que désormais, seuls 14 % des médecins généralistes considèrent que le repos est le meilleur traitement de la lombalgie commune, contre 33 % en 2017. Et parmi l’ensemble des Français, moins de 5 sur 10 (45 %) privilégient le repos, contre 68 % en 2017. De manière cohérente, 87 % des Français et 95 % des médecins généralistes interrogés pensent qu’il est conseillé de réaliser une activité physique adaptée. Et ils sont tout aussi nombreux à considérer qu’il est possible de maintenir une activité professionnelle adaptée en cas de mal de dos (85 % des Français ; 94 % des médecins). Plus d’un Français touché sur deux (54 %) fait aujourd’hui le choix de poursuivre une vie normale malgré la douleur (+8 points par rapport à 2017) et 25 % de pratiquer une activité physique afin que la douleur passe (+10 points). Ils sont par ailleurs moins nombreux à affirmer rester au repos (24 % vs 33 % en 2017).

Selon le médecin conseil de l’Assurance Maladie, « Ces résultats sont très positifs, car ils démontrent que les Français adoptent déjà un nouveau comportement en pratiquant une activité physique en cas de lombalgie ».

 

Communiqué de presse de l’Assurance maladie du 6 septembre 2018.

Chargement...