Maladie rénale chronique et grossesse // N°79

 

La grossesse est généralement considérée comme à haut risque chez les patientes présentant une maladie rénale chronique. Les risques sont proportionnels au degré de l’insuffisance rénale, à la présence ou non d’une protéinurie et/ou d’une hypertension artérielle au moment de la conception, et dépendent également du type de néphropathie de base. Si la maladie rénale est déjà diagnostiquée avant la grossesse, la planification du moment de conception, ainsi qu’un suivi intensif multidisciplinaire, sont primordiaux pour une évolution normale de la grossesse.

 

Auteurs : BA. Chouhani1, N. Echouyeckh1, N. Kabbali1,2, T. Sqalli Houssaini1,2

1Service de néphrologie, CHU Hassan II – Fès

2Equipe R.E.I.N, Laboratoire de bases moléculaires en pathologie humaine et outils thérapeutiques, Faculté de Médecine et de Pharmacie, Université Sidi Mohamed Ben Abdellah – Fès

Chargement...