Marqueurs de l’infarctus du myocarde, « Troponine ultrasensible » // N° 94

 

 

 

L’utilisation de la troponine (Tn) comme biomarqueur de référence permettant le diagnostic de syndrome coronarien aigu (SCA) fait partie de notre pratique clinique courante depuis le début des années 2000. Chez un patient présentant un contexte clinique compatible avec un SCA, une élévation de la Tn au-delà du 99e percentile permet d’établir un diagnostic de nécrose myocardique ischémique et de mettre en route la stratégie thérapeutique la plus adaptée. La plupart des tests utilisés était incapable de détecter de façon fiable et reproductible des valeurs faibles de Tn (<40 ng/L). Plusieurs avancées technologiques récentes ont permis de diminuer d’un facteur 10 à 50 les seuils de détection. Les tests les plus performants sont ainsi capables de détecter la Tn dans le sérum de sujets sains avec une valeur du 99e percentile de 10 ng/L et une limite de détection de 0,5 ng/L.

 

 

Auteurs : H. Chemsi, N. Kamal

Laboratoire de Biochimie, CHU Ibn Rochd – Casablanca

Chargement...