Mécanismes de rejet dans la transplantation rénale // N° 92

 

 

La transplantation rénale semble être le meilleur traitement de l’insuffisance rénale terminale. Cependant, le rein transplanté peut être rejeté par le receveur. C’est une réaction immunitaire normale d’un receveur vis-à-vis d’une molécule étrangère. En effet, des mécanismes de l’immunité innée et adaptative sont mis en jeu. Selon le délai de survenu, le rejet peut être classé en rejet hyperaigu, aigu et chronique. Différents types cellulaires sont impliqués dans ces réponses immunitaires. Ils vont infiltrer le greffon rénal, entrainant une agression immunologique du parenchyme. La compréhension des mécanismes impliqués dans le rejet de greffe est indispensable, car les différents effecteurs impliqués dans ce rejet peuvent être utilisés comme biomarqueurs pour le diagnostiquer.

 

 

 

 

Auteurs : O. Bhallil1,2,3, Z. Tlamcani1,2, M. Mahmoud1,2

1Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, Fès, Faculté de médecine et de pharmacie – Fès

2Laboratoire central d’analyses médicales, CHU Hassan II – Fès

3Laboratoire d’immunologie, CHU Hassan II – Fès

Chargement...