Le mystère de l’immunothérapie. Pourquoi les mêmes tumeurs répondent différemment à la même immunothérapie ? //N°104

 

 

 

L’immunothérapie a été une intervention salvatrice pour un éventail de maladies, en particulier le cancer. Cependant, les traitements ne conviennent pas à tous les patients. Comprendre quels patients seraient le mieux servis par des traitements d’immunothérapie devient rapidement un facteur essentiel dans la conception des stratégies thérapeutiques.

Malgré le succès clinique de cette immunothérapie, seul un sous-groupe de personnes présente des réponses durables, ce qui suggère qu’une vision plus large de l’immunité contre le cancer est nécessaire. L’immunité est influencée par un ensemble complexe de facteurs tumoraux, qui régissent l’intensité et la durée de la réponse anticancéreuse. Nous commençons à définir ces facteurs comme des profils immunitaires capables de prédire les réponses à l’immunothérapie. Dans le contexte du cycle des immunités anticancéreuses, ces facteurs se combinent pour représenter l’état immunologique ou le « point de consigne » d’un individu.

 

 

Auteurs : M. Azegrar, L. Amaadour, K. Oula, Z. Benbrahim, S. Arifi, N. Mellas

Service d’oncologie médicale, CHU Hassan II – Fès

Chargement...