Panniculite lupique compliquée d’un syndrome d’activation macrophagique // N° 85

 

 

 

La survenue d’un syndrome d’activation macrophagique (SAM) sur une panniculite lupique est exceptionnelle. C’est une urgence diagnostique et thérapeutique. Nous rapportons un cas de panniculite lupique compliquée d’un SAM d’évolution favorable.

La panniculite lupique isolée est une situation délicate qui pose le problème de diagnostic différentiel avec le lymphome cutané notamment le lymphome de type panniculite α/β et le lymphome γ/δ, d’où l’intérêt d’une confrontation anatomoclinique et d’une étude immunohistochimique. Le diagnostic de cette complication est très délicat car elle partage plusieurs signes cliniques et biologiques avec le lupus.

La survenue d’un SAM sur une panniculite lupique est une situation qu’on doit garder en tête et l’évoquer devant les signes cliniques et biologiques de cette complication. Même si la panniculite est isolée, il faut guetter les autres signes du lupus systémique sur des années après, d’où l’intérêt d’une surveillance étroite des malades.

 

Auteurs : A. Elfiboumi, F. Hali, H. Khiraoui*, F. Marnissi*, S. Chiheb
Service de dermatologie et de vénérologie, CHU Ibn Rochd – Casablanca
*Service d’anatomopathologie, CHU Ibn Rochd – Casablanca

Chargement...