Particularités de l’hémoglobine A1c dans la population marocaine, Etude prospective

 

Depuis 2010, l’ADA (Americain Diabetes Association) recommande l’utilisation de l’HbA1c pour le dépistage et le diagnostic du diabète, à condition qu’elle soit dosée par des techniques standardisées. Fin 2011, l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) et sur proposition d’un comité international d’experts, retient l’HbA1c pour le diagnostic du diabète. Ainsi la connaissance des valeurs usuelles de l’HbA1c chez la population marocaine non diabétique devient obligatoire pour un dépistage correct du diabète.

L’objectif de notre étude était d’établir les valeurs usuelles de l’HbA1c chez une population de sujets volontaires non diabétiques en fonction de l’âge et du sexe. L’étude a été menée sur 300 sujets non diabétiques âgés de 18 à 80 ans (150 hommes et 150 femmes). Tous les sujets ont bénéficié du dosage de la glycémie à jeun et de l’HbA1c sur Cobas® 6000. Les valeurs retrouvées de l’HbA1c ont été présentées par tranche d’âge et par sexe.

L’âge moyen des sujets était de 50 ± 9,8 ans, la moyenne de la glycémie était de 1,11 ± 0,2 g/l et l’HbA1c moyenne était de 5,66 ±0,59 %. La distribution de l’HbA1c était proche de la normale pour les deux sexes. La moyenne de l’HbA1c en pourcentage était respectivement de 5,7 ± 0,5 chez les hommes et de 5,68 ± 0,6 chez les femmes. L’HbA1c augmentait avec l’âge tout en restant corrélée à la glycémie à jeun. Il est important pour les cliniciens de connaître l’intervalle de référence correspondant à leur patient afin de mieux interpréter un diabète chez un sujet présentant une glycémie à jeun normale. La corrélation glycémie à jeun vs HbA1c permettrait un meilleur contrôle de l’équilibre glycémique.

Auteurs : F. El Boukhrissi, I. Benbela, H. Ouleghzal*, S. Safi*, Y. Bamou,  L. Balouch

Service de Biochimie-Toxicologie, Hôpital militaire Moulay Ismail – Meknès

*Service d’Endocrinologie, Hôpital militaire Moulay Ismail – Meknès

Chargement...