Pathologie gastroduodénale et Ramadan // N° 67

 

 

Le jeûne au cours du mois de Ramadan s’accompagne d’une augmentation de la sécrétion gastrique acide. Il est donc attendu que cette hypersécrétion soit responsable d’une recrudescence des poussées de la maladie ulcéreuse et de ses complications, en particulier la perforation.

Nous exposons à travers cette mise au point une revue de littérature sur l’impact du jeûne sur la pathologie ulcéreuse gastroduodénale.

Auteurs : N. Toumi, F. Haddad, W. Badre
Service d’Hépato-Gastro-Entérologie, CHU Ibn Rochd – Casablanca

 

Chargement...