Pharmacoéconomie et pharmacoépidémiologie 8e Congrès National et 1er Congrès Africain // N° 123

 

 

La Société Marocaine de l’Economie des Produits de Santé (SMEPS) a organisé, du 10 au 12 mars 2022, le 8e Congrès national et le 1er Congrès Africain de Pharmacoéconomie et Pharmacoépidémiologie, sous le thème : « Couverture Sanitaire Universelle (CSU) : quelles pistes de réforme et champs d’application ? »

Cette édition a été marquée par la participation de nombreux pays Africains et un partage d’expériences en matière de stratégies de mise en œuvre de la CSU. Les principales thématiques abordées durant ce congrès s’articulaient autour de l’accès équitable aux soins, les modalités de financement des politiques publiques sanitaires, l’évaluation médico-économique des stratégies préventives, diagnostiques et thérapeutiques au Maroc, en Afrique et dans le monde.

Le congrès a vu l’intervention de plusieurs experts et représentants gouvernementaux Marocains et Africains, pour présenter les états d’avancement des mises en place de la CSU au Maroc et dans les pays Africains. Un état des lieux encourageant a été présenté à l’occasion de la première journée de ce congrès, en particulier l’augmentation du budget du ministère de la santé, qui est passé de 10,46 MMDHS en 2010 à 23,54 MMDHS en 2022. Les sources de financement se répartissent aujourd’hui comme suit : 29,3 % sont issus de l’assurance maladie, 24 % proviennent des ressources fiscales et 45,6 % sont constitués par « out of poket » (Le reste à charge, financé directement par les ménages). À noter que la couverture médicale est déjà passée d’un taux de 16 % en 2002 à 70,2 % aujourd’hui. Toutefois, de nombreux défis subsistent : augmentation de la demande de soins, sans que l’offre ne suive de manière adaptée ; contribution des ménages élevée ; pauvreté ; économie informelle… Pour les relever, 11 recommandations prioritaires ont été présentées à l’issue de ce Congrès.

 

CP SMEPS du 15 mars 2022.

Chargement...