Prise en charge de l’infection à Helicobacter pylori 
Les dernières recommandations // N°72

 

La prise en charge de l’infection à Helicobacter pylori évolue. De nouvelles indications de recherche et d’éradication de H. pylori concernent les patients devant débuter un traitement par anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), les utilisateurs d’aspirine ayant des antécédents d’ulcère gastroduodénal ou les patients ayant une dyspepsie chronique, un risque élevé de cancer gastrique, une anémie ferriprive inexpliquée, un déficit en vitamine B12 ou un purpura thrombopénique immunologique. Le test respiratoire reste le meilleur test diagnostique de l’infection, tandis que la sérologie est le seul test non affecté par la modification des conditions locales gastriques. L’amplification génique permet de détecter H. pylori et les mutations responsables de la résistance à la clarithromycine et/ou aux fluoroquinolones sur les biopsies gastriques, sans nécessiter de culture. Dans les régions de forte résistance à la clarithromycine, le traitement séquentiel ou les quadrithérapies avec sel de bismuth supplantent les trithérapies conventionnelles pour le traitement d’éradication probabiliste de première ligne.

 

 

Auteurs : K. Sarghini, S. Oubaha*, Z. Samlani, K. Krati
Service de gastroentérologie, CHU Mohammed VI – Marrakech
*Service de physiologie, Université Cadi Ayad, CHU Mohammed VI – Marrakech

Chargement...