Protection intellectuelle dans le domaine de la Santé
Un séminaire organisé par Global Santé et l’UM6SS // N° 85

 

Global Santé, premier Think Tank privé dans le secteur de la santé, en partenariat avec l’Université Mohamed VI des Sciences de la Santé (UM6SS) a organisé le 28 novembre dernier, un séminaire stratégique sous le thème de « L’innovation Pharmaceutique, un levier d’attractivité économique et de leadership à l’international ».

En effet, considéré comme un pays d’avenir par la Global Innovation Policy Center, le Maroc a fait son entrée au classement des pays les plus favorables à l’innovation et à l’encadrement en matière de protection intellectuelle. Classé 21e sur 50, dans l’édition 2018 de l’international index PI, le Maroc a pu se démarquer principalement dans le secteur de la santé.

Ce séminaire a été l’occasion de rassembler différents acteurs institutionnels, notamment le Ministère de la santé, représenté par le Secrétaire Général du Ministère, Pr Hicham Nejmi, qui a rappelé l’importance donnée à l’innovation pharmaceutique dans le plan d’action du Ministère de la Santé. La table a été animée par d’éminents experts nationaux, représentant et le Ministère de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie Numérique et d’experts internationaux en provenance des Etats-Unis, de France et du Koweit. Cette matinée de travail a permis de mener une réflexion en profondeur sur des thématiques relatives à la promotion et la protection de l’innovation dans les politiques de santé, les enjeux de la protection intellectuelle ainsi que la gouvernance et la réglementation en matière d’innovation. Cette séance de travail a permis de faire ressortir dix recommandations majeures :

  • Veiller à la bonne application des règles de mise en pratique des accords de libre-échange notamment en matière de protection de la Propriété Intellectuelle ;
  • Renforcer les lois existantes pour valoriser l’apport de l’innovation dans les échanges économiques ;
  • Mettre en place et assurer un système de sensibilisation aux programmes se référant à la Propriété Intellectuelle et ses externalités positives ;
  • S’assurer de la mise en place d’un organisme public, géré par l’Etat, pour gérer le transfert de technologie entre le secteur public et privé dans le secteur de la santé ;
  • Encourager un cadre juridique favorable à la promotion et l’intégration d’une Propriété Intellectuelle soutenant l’attractivité des laboratoires pharmaceutiques au niveau national ;
  • Créer un écosystème favorable à l’utilisation de la propriété industrielle dans le secteur pharmaceutique ;
  • Créer un cluster universitaire pour permettre aux entreprises actives dans le secteur de la santé de travailler en étroite collaboration avec les laboratoires de recherches afin de promouvoir l’innovation et de répondre aux attentes des universités et acteurs de santé publique ;
  • Encourager la mise en place de cellules de valorisation de brevets pour accompagner les « petits » laboratoires dans la promotion de leur création et leur innovation ;
  • Incuber des sociétés d’accélération de transfert technologique dans les universités de santé publiques et privés pour détecter l’innovation et assurer un lien avec les organismes, secteurs qui valoriseraient cette innovation ;
  • Créer des synergies entre ministère de la santé et de l’Industrie, du commerce, de l’Investissement et de l’Economie Numérique afin de créer un environnement favorable dans le secteur de la santé.

 

Communiqué de Presse de Global Santé du 28 novembre 2018.

Chargement...