Recommandations de la GOLD pour la BPCO // N°65

L’ Initiative mondiale pour le diagnostic, la prise en charge et la prévention de la maladie pulmonaire obstructive chronique (Global Initiative for the Diagnosis, Management and Prevention of Chronic Obstructive Lung Disease, GOLD) a publié de nouvelles directives pour l’évaluation et le traitement de la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO).

Le rapport 2017 sur la Stratégie mondiale pour le diagnostic, la prise en charge et la prévention de la BPCO, qui représente la troisième révision du document initial de la GOLD publié en 2001, introduit le concept de désescalade thérapeutique chez les patients atteints de BPCO stable. L’évaluation de la BPCO a été affinée pour séparer l’évaluation spirométrique de l’évaluation des symptômes ; les groupes ABCD doivent être déterminés exclusivement à partir des symptômes des patients et de leurs antécédents d’exacerbations. Pour chaque groupe, des algorithmes sont fournis pour orienter les stratégies d’escalade et de désescalade thérapeutiques.

Le document comprend également une réflexion globale sur les traitements non pharmacologiques comme la rééducation pulmonaire, l’entraînement physique, l’oxygénothérapie, les vaccinations, la bronchoscopie interventionnelle et la chirurgie ainsi que les soins de fin de vie et les soins palliatifs.

Une section sur la BPCO et les comorbidités fréquentes est également incluse, les auteurs faisant remarquer que la BPCO s’accompagne souvent d’autres maladies. Selon eux, ces comorbidités doivent être traitées, « car elles affectent de manière indépendante les taux de mortalité et d’hospitalisation ». Ils soulignent toutefois que « la présence de comorbidités ne doit pas altérer le traitement de la BPCO ».

 

Agence Médicale de Presse du 2 février 2017.

Chargement...