fbpx

Restriction d’utilisation Des inhibiteurs de Janus Kinase // N° 133

 

 

À l’issue d’une réévaluation européenne par l’Agence européenne du médicament (EMA), des restrictions d’utilisation ont été appliquées à l’ensemble des inhibiteurs de Janus kinase (JAKi) prescrits en traitement des maladies inflammatoires chroniques, quelle que soit l’indication thérapeutique concernée (polyarthrite rhumatoïde, rhumatisme psoriasique, arthrite juvénile idiopathique, rectocolite hémorragique, dermatite atopique, pelade).

C’est ainsi que les JAKi ne doivent pas être utilisés chez les sujets âgés de 65 ans et plus, les fumeurs ou ayant fumé pendant une longue durée, et chez les patients ayant d’autres facteurs de risque cardiovasculaire ou de tumeur maligne, sauf en l’absence d’autre solution thérapeutique appropriée. Leur utilisation doit, en outre, être prudente chez les patients présentant des facteurs de risque thromboemboliques veineux autres que ceux énumérés ci-dessus.

Pour les groupes à risque, la posologie doit être adaptée (réduction de la dose, conformément au résumé des caractéristiques du produit [RCP]). Et pour tous les patients traités par JAKi, il est recommandé de réaliser un examen cutané régulier pendant le traitement.

Les prescripteurs doivent discuter avec les patients des risques associés à l’utilisation des JAKi.

 

VidalNews du 27 avril 2023.

Chargement...