Rôles du médecin du travail dans la radioprotection au Maroc // N° 125

 

La radioprotection est une exigence réglementaire. Au Maroc, elle est longtemps régie par la Loi du 12 octobre 1971 relative à la protection contre les rayonnements ionisants et par ses décrets d’application (du 28 octobre 1997) ; cette loi est récemment  actualisée par la Loi n° 142-12 du 22 août 2014. Elle est constituée d’un ensemble cohérent de règles médicales, organisationnelles et techniques regroupant les principes généraux de protection contre les dangers pouvant résulter de l’utilisation des rayonnements ionisants.

Le Code du travail marocain (art. 318), définit le rôle préventif du médecin du travail. Il consiste à éviter toute altération de la santé des travailleurs du fait de leur travail, notamment en surveillant l’état de santé des salariés, les conditions d’hygiène dans les lieux de travail, ainsi que les risques de contamination.  Il a un rôle de clinicien, conseiller, consultant, auditeur, expert et de gestionnaire. Le médecin du travail, par ses différents rôles, est considéré comme un acteur principal de la radioprotection, un travailleur ne peut être affecté à un poste exposé à des rayonnements ionisants qu’auprès avis du médecin du travail.

Cet article a pour objectif de démystifier et de détailler les différents rôles du médecin du travail en matière de la radioprotection conformément à la législation marocaine et internationale.

 

Auteurs : L. BELAROUSSI, L. NAHIME*, B. BENALI*

Service de Médecine de Travail, Université Sidi Mohamed Benabdellah de Fès, Faculté de médecine, de pharmacie et de médecine dentaire – Fès

*Service de Médecine de Travail, Université Mohamed V de Rabat, Faculté de médecine et de pharmacie – Rabat

Chargement...