Section des branches du plexus brachial secondaire à un traumatisme pénétrant du cou // N° 86

 

 

 

Le plexus brachial fournit toute l’innervation du membre supérieur. Il est formé par les anastomoses des branches antérieures des nerfs rachidiens, de C5 à D1 inclus. Les lésions traumatiques du plexus brachial sont rares mais graves. Leur gravité est justifiée par la difficulté du traitement et la fréquence de leurs séquelles.

Nous rapportons le cas d’un enfant de 14 ans, admis aux urgences ORL pour une plaie pénétrante du cou. L’examen à l’admission objective une plaie sus-claviculaire gauche (zone 1) avec saignement actif et déficit sensitivomoteur partiel en membre supérieur. L’exploration chirurgicale a objectivé -après hémostase- une section des troncs secondaires du plexus brachial. Le traitement a consisté en des sutures nerveuses par suivi dans le postopératoire immédiat d’une immobilisation avec rééducation intensive. L’évolution est marquée par la récupération partielle des fonctions sensitives et motrices.

Les lésions traumatiques du plexus brachial sont rares. Il s’agit le plus souvent d’élongation ou arrachement au cours d’un accident de la voie publique ou accident de sport, rarement de section par arme blanche. Ce type de lésion nécessite une prise en charge rapide. En présence d’une lésion avérée du plexus brachial, l’unique traitement est chirurgical. Les résultats sont fonction du type de la paralysie et surtout fonction du délai de prise en charge.

 

 

 

Auteurs : L. Belfaquir, H. Souldi, S. Rouadi, R. Abada, M. Roubal, M. Mahtar
Service d’Orl et de Chirurgie cervico-facial, Hôpital 20 Aout – Casablanca

Chargement...