Symposium « HER2 innovations » Roche réitère son engagement ! // N° 89

 

 

Le 13 avril dernier, le laboratoire pharmaceutique Roche Maroc, filiale du groupe pharmaceutique suisse F. Hoffmann La Roche, a organisé à Casablanca, la 3e édition de « Her2 Innovations », un événement dédié aux thérapies ciblées anti-HER2.

A travers ce symposium, la filiale marocaine renouvelle son engagement dans le combat contre les cancers, notamment le cancer du sein. L’objectif principal de cette journée étant de donner un nouvel élan à l’effort collectif pour vaincre la maladie. En effet depuis plus de 50 ans, Roche n’a cessé d’investir dans la Recherche & Développement et continue de renforcer son engagement auprès des professionnels de santé pour qu’ils puissent facilement avoir accès aux dernières innovations technologiques et thérapeutiques.

Cette 3e édition, unanimement saluée par l’assistance au vu de la qualité des présentations, de la richesse et la pertinence des débats, a réuni plus de 150 cancérologues, radiologues et chirurgiens à travers le Royaume, ainsi que d’éminents experts internationaux. Elle a permis de faire le point sur le cancer du sein HER2-positif précoce et métastatique. Elle a également permis de revenir sur les avancées cliniques dans le cancer du sein, à savoir des taux de guérison en stade précoce considérablement améliorés ; et des survies dans les stades avancés de plus en plus longues.

Cinq sessions interactives autour de cas cliniques étaient ainsi au programme : « Cancer du sein HER2-positif précoce, l’état des lieux en 2019 » ; « Impact de la formulation sous-cutanée, partage de l’expérience espagnole » animées par Pr Antonio Llombart du Département d’oncologie médicale, de l’hôpital Universitaire Arnau de Vilanova, Lleida, Espagne ; « Traitement adjuvant du cancer du sein HER2-positif » ; « Traitement du cancer du sein HER2-positif métastatique » animées par Pr Véronique Diéras du Service d’oncologie médicale, du Centre Eugène-Marquis, Rennes, France ; et « Traitement néoadjuvant du cancer du sein HER2-positif » animée par Dr Narjiss Berrada de l’Institut National d’Oncologie de Rabat et Pr Mohamed Fetohi du Service d’Oncologie médicale de l’Hôpital militaire de Meknès.

Pour mémoire, HER2 est une protéine naturellement présente dans l’organisme. Il s’agit d’un récepteur transmembranaire impliqué dans la régulation de la prolifération cellulaire. Quand une cellule devient cancéreuse, il peut arriver que le nombre de récepteurs HER2 présents à sa surface augmente anormalement. Cette augmentation favorise la croissance des cellules cancéreuses. On dit alors que ces cellules « sur-expriment » HER2 ou qu’elles sont HER2 positives.

 

CP « Cancer du sein, le combat continue », le 13 avril 2019.

Chargement...