Le syndrome d’inhalation méconiale // N° 89

 

 

Le syndrome d’inhalation méconiale (SIM) désigne un éventail de troubles respiratoires chez les nouveau-nés naissant dans un contexte de liquide amniotique méconial, allant de la tachypnée légère, jusqu’à une détresse respiratoire sévère avec mortalité significative. La fréquence est élevée en cas de dépassement de terme ou d’asphyxie à la naissance. L’hypertension artérielle pulmonaire est une composante majeure dans les cas graves. De nombreuses études ont permis la reconsidération de la prise en charge anténatale et en salle de naissance des bébés naissant dans un liquide amniotique méconial ; l’aspiration pharyngée prénatale, l’intubation endotrachéale postnatale et l’aspiration des bébés vigoureux ne sont pas systématiques. L’oxygène, la ventilation mécanique et l’oxyde nitrique inhalé sont les piliers du traitement. Le surfactant est souvent utilisé chez les nouveau-nés ayant une atteinte parenchymateuse grave.

 

 

 

Auteurs : A. Habzi, L. Sabbar, M. Lehlimi, M. Chemsi, S. Benomar

Service de néonatologie et soins intensifs

Hôpital d’enfants Harouchi, CHU Ibn Rochd – Casablanca

Chargement...