Le traitement anticoagulant de l’embolie pulmonaire fibrinocruorique // N°65

 

La prise en charge de l’embolie pulmonaire repose sur l’évaluation du risque de mortalité précoce (intra-hospitalière ou à 1 mois). Cette stratification du risque qui présente d’importantes implications thérapeutiques, repose en premier lieu sur la présence ou non de signes cliniques de choc ou d’instabilité hémodynamique. En règle générale, elle se fait en milieu hospitalier et repose principalement sur la prescription d’un traitement anticoagulant à dose curative, associée à des mesures symptomatiques.

 

Auteurs : I. Bechri, N. Houari, A. El Bouazzaoui, B. Boukatta, N. Kanjaa
Service d’anesthésie réanimation A4, CHU Hassan II – Fès

Chargement...